Vous voulez suivre notre actualité: abonnez-vous à notre flux RRS. Mais comment faire? Suivez le guide.

mar.

25

avril

2017

Rencontres de Duras: 20 et 21 mai 2017

 

20-21 MAI 2017
19è édition des RENCONTRES de DURAS
Invité d'honneur Edgar Morin sociologue et philosophe

-SAMEDI 20 mai - Salle du Foirail - 10h00
HOMMAGE à ROBERT ANTELME. Le centenaire de la naissance de Robert Antelme (1917-1990) sera rendu dans une étude philosophique et littéraire de son livre unique et universel l'Espèce humaine. (un des plus grands textes)
OUVERTURE

Lecture de La Douleur de Marguerite Duras, l'attente, par Carole Clotis (5')
INTRODUCTION

« Pourquoi il est si important de lire Antelme en 2017 » par Lucie Bertrand-Luthereau
CONFERENCES

- «Le scandale de l'indifférence dernière» par Didier Durmarque Lycée Corneille Rouen.

- « Le moi et le rien. La poétique de la véhémence de Robert Antelme » par Mickael Rinnuniversité de Bretagne occidentale.

- « Antelme, un évangéliste laïc » par Lucie Bertrand-Luthereau Sciences Po Aix .

QUESTIONS-REPONSES
Dégustation côtes de Duras Berticot Cuvée Marguerite Duras Salle du Foirail


14h30: PROJECTION du flm Autour de Robert Antelme de 1942 à 1964 en présence
des co-réalisateurs, Jean Mascolo et Jean Marc Turine
15h45: RENCONTRE de Edgar Morin.
L'entretien - Un effort de mémoire autour des amis du n° 5 de la rue Saint
Benoît et leur désir de projet commun - sera mené par Jean Marc Turine et
Jean Mascolo.
L'entretien autour de l'oeuvre sera conduit par Jean-Claude Ragot. Le dernier
livre -aboutissement d'une vie de recherche- Connaissance, ignorance, mystère
ed. Fayard. Le trio inséparable.
QUESTIONS-REPONSES
18h00: Présentation de Ami Flammer violoniste et de son livre Apprendre à vivre sous l'eau. Mémoires de violon ( 50 ans d'histoire contemporaine du monde du violon) par Joëlle Pagès-Pindon et Michèle Ponticq
Dégustation des côtes de Duras Berticot Cuvée Marguerite Duras
Château de Duras - Salon de musique: 21h00
CONCERT de violon par Ami Flammer
violoniste, concertiste il interprètera des oeuvres, pour un violon, que son amie
Marguerite Duras aimait particulièrement :La Partita N° 2 en ré mineur de
Bach, 24 Caprices de Paganini ..
DIMANCHE 21 mai - Salle du Foirail
14h30: CINEMA Edgar Morin, un penseur planétaire.
Film Présenté par sa réalisatrice Jeanne Mascolo de Filippis en présence de
Edgar Morin.


Organisé par l' Association Marguerite Duras CENTRE MARGUERITE DURAS

1-3 place du couvent
47120-DURAS

06 72 82 58 60

contact@marguerite-duras.org

 

Tous les détails sur les intervenants
et réservation des places sur www.margueriteduras.org

 

Avec l'aide de la Mairie de Duras, du Conseil général de Lot-et-Garonne, des vins Côtes de Duras Berticot, du réseau des maisons d'écrivain de Nouvelle-Aquitaine, de la Fédération Nationale des Maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires, du journal Sud-Ouest.

0 commentaires

mer.

22

févr.

2017

EXPOSITION: Les apports de l’immigration portugaise en Aquitaine

Rendez-vous aux Archives départementales de Lot-et-Garonne pour découvrir l'exposition consacrée aux apports de l'immigration portugaise.

Proposée par le RAHMI (Réseau aquitain Histoire et Mémoire de l’Immigration) du 7 février au 15 mars 2017, cette exposition est visitable gratuitement.

3 place de Verdun, Agen, du lundi au vendredi - 9h00-12h30 ; 13h30-17h00  (vendredi 16h00)

 

Une conférence de Marie-Christine Volovitch-Tavares, chercheur attaché au Centre d’histoire de l’Europe du XXe siècle, et de Victor Pereira, université de Pau-Pays de l’Adour seront proposées le jeudi 9 mars 2017 à 18 heures, à l'Hôtel du Département, salle de l’Hémicycle.

 

Elle sera suivie d’un apéritif avec séance de dédicace d’ouvrages consacrés à l’immigration portugaise.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

21

janv.

2017

Indochine - Lot-et-Garonne, si loin, si proches

C'est un bout de terre au nom improbable de CAFI qui n'évoque rien d'autre qu'un acronyme administratif. Ce Centre d'Accueil des Réfugiés d'Indochine est l'une des terres d'accueil que la France a réservé aux "français d'Indochine" arrivés par bateaux en 1956. Une caserne de fortune, destinée à la construction d'une poudrerie avant-guerre, qui avait vu passer avant eux les Républicains espagnols. Une zone sous contrôle militaire pour un accueil temporaire qui a duré au point d'enraciner les plus faibles, les plus vieux, les plus fragiles. Un lieu aux mille visages, ceux des femmes et des hommes qui ont apporté ici les graines d'Asie et les enfants de France nés à l'autre bout du monde et devenus lot-et-garonnais.

 

Pour commander ce numéro cliquez ici.

 

Pour écouter le témoignage d'un des fils du CAFI, Matthieu SAMEL, cliquez ici.

 

En savoir plus: le dossier documentaire de notre exposition  "Jeter l'ancre entre Lot et Garonne".

 

0 commentaires

ven.

20

janv.

2017

GRAND VILLENEUVOIS, CARREFOUR DE SOUFFRANCES ET D’ESPOIR

Durant l’automne 2015, le Pays d’art et d’histoire et l’association « Ancrage en partage » s’associaient afin de présenter un cycle de conférences traitant de l’histoire migratoire du territoire au XXe siècle. Soucieux de poursuivre ce travail de connaissance, le Pays d’art et d’histoire a décidé de prolonger ce partenariat en éditant un hors-série.

La valorisation de l’histoire et de la mémoire des migrants à l’échelle du territoire villeneuvois est un des axes forts du Pays d’art et d’histoire. Le Grand Villeneuvois a été pétri et enrichi depuis des siècles – et particulièrement au siècle dernier - par les apports successifs d’hommes et de femmes provenant de pays de cultures différentes. C’est un territoire à l’identité plurielle.

Depuis de nombreuses années, l’association « Ancrage en partage » œuvre pour mettre à la portée de tous ces histoires d’exode d’hommes et de femmes qui ont chacun contribué à la construction et au développement de la France.

Les historiens, sociologues et témoins ayant participé au cycle de conférences en 2015 ont accepté de prendre la plume pour contribuer à l’élaboration d’un hors-série Ancrage exceptionnel. Ce document impulsé par le Pays d’art et d’histoire et coordonné par l’association « Ancrage en partage » témoigne de notre volonté de transmettre ces mémoires des migrations. La transmission, par les écrits, les débats, les échanges est primordiale.

 

Vous pouvez télécharger le numéro gratuitrement ici.

1 commentaires

mer.

14

déc.

2016

L'alose et le huachinango -L'art du voyage

Nouvelle et 10ème manifestation organisée par l’association Puceart, pour un commerce éthique de l’art, en décembre à Bordeaux.

L'exposition sera présentée jusqu'au 20 décembre 2016 à la Halle des Chartrons à Bordeaux, puis à la médiathèque Albert Camus de Marmande du 13 février au 4 mars.

A voir également en janvier et février Les peintres du Musée d’art mexicain de Chicago, au Cervantès, à la maison du Pérou et à l’Atelier 109 aux Chartrons à Bordeaux.

 

Et rendez-vous dans la revue de janvier prochain pour un portrait de Françoise Escarpit, journaliste spécialiste de l’Amérique Latine, à l’origine de ce projet solidaire.

 

Lire la suite 2 commentaires

mar.

25

avril

2017

Rencontres de Duras: 20 et 21 mai 2017

 

20-21 MAI 2017
19è édition des RENCONTRES de DURAS
Invité d'honneur Edgar Morin sociologue et philosophe

-SAMEDI 20 mai - Salle du Foirail - 10h00
HOMMAGE à ROBERT ANTELME. Le centenaire de la naissance de Robert Antelme (1917-1990) sera rendu dans une étude philosophique et littéraire de son livre unique et universel l'Espèce humaine. (un des plus grands textes)
OUVERTURE

Lecture de La Douleur de Marguerite Duras, l'attente, par Carole Clotis (5')
INTRODUCTION

« Pourquoi il est si important de lire Antelme en 2017 » par Lucie Bertrand-Luthereau
CONFERENCES

- «Le scandale de l'indifférence dernière» par Didier Durmarque Lycée Corneille Rouen.

- « Le moi et le rien. La poétique de la véhémence de Robert Antelme » par Mickael Rinnuniversité de Bretagne occidentale.

- « Antelme, un évangéliste laïc » par Lucie Bertrand-Luthereau Sciences Po Aix .

QUESTIONS-REPONSES
Dégustation côtes de Duras Berticot Cuvée Marguerite Duras Salle du Foirail


14h30: PROJECTION du flm Autour de Robert Antelme de 1942 à 1964 en présence
des co-réalisateurs, Jean Mascolo et Jean Marc Turine
15h45: RENCONTRE de Edgar Morin.
L'entretien - Un effort de mémoire autour des amis du n° 5 de la rue Saint
Benoît et leur désir de projet commun - sera mené par Jean Marc Turine et
Jean Mascolo.
L'entretien autour de l'oeuvre sera conduit par Jean-Claude Ragot. Le dernier
livre -aboutissement d'une vie de recherche- Connaissance, ignorance, mystère
ed. Fayard. Le trio inséparable.
QUESTIONS-REPONSES
18h00: Présentation de Ami Flammer violoniste et de son livre Apprendre à vivre sous l'eau. Mémoires de violon ( 50 ans d'histoire contemporaine du monde du violon) par Joëlle Pagès-Pindon et Michèle Ponticq
Dégustation des côtes de Duras Berticot Cuvée Marguerite Duras
Château de Duras - Salon de musique: 21h00
CONCERT de violon par Ami Flammer
violoniste, concertiste il interprètera des oeuvres, pour un violon, que son amie
Marguerite Duras aimait particulièrement :La Partita N° 2 en ré mineur de
Bach, 24 Caprices de Paganini ..
DIMANCHE 21 mai - Salle du Foirail
14h30: CINEMA Edgar Morin, un penseur planétaire.
Film Présenté par sa réalisatrice Jeanne Mascolo de Filippis en présence de
Edgar Morin.


Organisé par l' Association Marguerite Duras CENTRE MARGUERITE DURAS

1-3 place du couvent
47120-DURAS

06 72 82 58 60

contact@marguerite-duras.org

 

Tous les détails sur les intervenants
et réservation des places sur www.margueriteduras.org

 

Avec l'aide de la Mairie de Duras, du Conseil général de Lot-et-Garonne, des vins Côtes de Duras Berticot, du réseau des maisons d'écrivain de Nouvelle-Aquitaine, de la Fédération Nationale des Maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires, du journal Sud-Ouest.

0 commentaires

mer.

22

févr.

2017

EXPOSITION: Les apports de l’immigration portugaise en Aquitaine

Rendez-vous aux Archives départementales de Lot-et-Garonne pour découvrir l'exposition consacrée aux apports de l'immigration portugaise.

Proposée par le RAHMI (Réseau aquitain Histoire et Mémoire de l’Immigration) du 7 février au 15 mars 2017, cette exposition est visitable gratuitement.

3 place de Verdun, Agen, du lundi au vendredi - 9h00-12h30 ; 13h30-17h00  (vendredi 16h00)

 

Une conférence de Marie-Christine Volovitch-Tavares, chercheur attaché au Centre d’histoire de l’Europe du XXe siècle, et de Victor Pereira, université de Pau-Pays de l’Adour seront proposées le jeudi 9 mars 2017 à 18 heures, à l'Hôtel du Département, salle de l’Hémicycle.

 

Elle sera suivie d’un apéritif avec séance de dédicace d’ouvrages consacrés à l’immigration portugaise.

 

Le flyer le l'exposition est téléchargeable
flyer.pdf
Document Adobe Acrobat 638.6 KB
0 commentaires

sam.

21

janv.

2017

Indochine - Lot-et-Garonne, si loin, si proches

C'est un bout de terre au nom improbable de CAFI qui n'évoque rien d'autre qu'un acronyme administratif. Ce Centre d'Accueil des Réfugiés d'Indochine est l'une des terres d'accueil que la France a réservé aux "français d'Indochine" arrivés par bateaux en 1956. Une caserne de fortune, destinée à la construction d'une poudrerie avant-guerre, qui avait vu passer avant eux les Républicains espagnols. Une zone sous contrôle militaire pour un accueil temporaire qui a duré au point d'enraciner les plus faibles, les plus vieux, les plus fragiles. Un lieu aux mille visages, ceux des femmes et des hommes qui ont apporté ici les graines d'Asie et les enfants de France nés à l'autre bout du monde et devenus lot-et-garonnais.

 

Pour commander ce numéro cliquez ici.

 

Pour écouter le témoignage d'un des fils du CAFI, Matthieu SAMEL, cliquez ici.

 

En savoir plus: le dossier documentaire de notre exposition  "Jeter l'ancre entre Lot et Garonne".

 

0 commentaires

ven.

20

janv.

2017

GRAND VILLENEUVOIS, CARREFOUR DE SOUFFRANCES ET D’ESPOIR

Durant l’automne 2015, le Pays d’art et d’histoire et l’association « Ancrage en partage » s’associaient afin de présenter un cycle de conférences traitant de l’histoire migratoire du territoire au XXe siècle. Soucieux de poursuivre ce travail de connaissance, le Pays d’art et d’histoire a décidé de prolonger ce partenariat en éditant un hors-série.

La valorisation de l’histoire et de la mémoire des migrants à l’échelle du territoire villeneuvois est un des axes forts du Pays d’art et d’histoire. Le Grand Villeneuvois a été pétri et enrichi depuis des siècles – et particulièrement au siècle dernier - par les apports successifs d’hommes et de femmes provenant de pays de cultures différentes. C’est un territoire à l’identité plurielle.

Depuis de nombreuses années, l’association « Ancrage en partage » œuvre pour mettre à la portée de tous ces histoires d’exode d’hommes et de femmes qui ont chacun contribué à la construction et au développement de la France.

Les historiens, sociologues et témoins ayant participé au cycle de conférences en 2015 ont accepté de prendre la plume pour contribuer à l’élaboration d’un hors-série Ancrage exceptionnel. Ce document impulsé par le Pays d’art et d’histoire et coordonné par l’association « Ancrage en partage » témoigne de notre volonté de transmettre ces mémoires des migrations. La transmission, par les écrits, les débats, les échanges est primordiale.

 

Vous pouvez télécharger le numéro gratuitrement ici.

1 commentaires

mer.

14

déc.

2016

L'alose et le huachinango -L'art du voyage

Nouvelle et 10ème manifestation organisée par l’association Puceart, pour un commerce éthique de l’art, en décembre à Bordeaux.

L'exposition sera présentée jusqu'au 20 décembre 2016 à la Halle des Chartrons à Bordeaux, puis à la médiathèque Albert Camus de Marmande du 13 février au 4 mars.

A voir également en janvier et février Les peintres du Musée d’art mexicain de Chicago, au Cervantès, à la maison du Pérou et à l’Atelier 109 aux Chartrons à Bordeaux.

 

Et rendez-vous dans la revue de janvier prochain pour un portrait de Françoise Escarpit, journaliste spécialiste de l’Amérique Latine, à l’origine de ce projet solidaire.

 

LE PROGRAMME

2 décembre, à 20h30, à l’Utopia : Exil-sur-scène de Marina Paugam et Jean-Michel Rodrigo, prix du public à Biarritz 2016.

5 décembre, à 18 h, à l’Institut Cervantès, cours de l’Intendance : Conférence de Carlos Tortolero, directeur du Musée d’Art mexicain de Chicago.

7 décembre, à 18h30, à la Machine à Musique-Lignerolles : Catherine Poulain parle de son livre le Grand Marin, prix des Gens de Mer 2016.

8 décembre, à 18h30, à la Halle des Chartrons : Vernissage, animation par DJ Zapata et performance dessinée avec pigments de Rosendo Li.

11 décembre, tout l’après-midi, à la Halle des Chartrons : l’Arbre-poissons-de Noël, la pêche aux coq(ue)s, le loto mexicain…

15 décembre à 18 h, à la Halle des Chartrons : Des pêcheurs témoignent, animé par JF Meekel (revue Ancrage) et à 19h30, la Chorale des amis de l’Ormée chante des chansons de la mer et de marins.

18 décembre à 18 h, à la Halle des Chartrons : Des exilés parlent de leurs « voyages », animé par Pucéart.

Et, pendant toute l’exposition, pour grands et petits, les livres de mers, de voyages et d’aventures de la Machine à lire et de l’artisanat pour vos cadeaux de Noël.

L’eau est son élément ; le voyage et la liberté ses attributs ; ses significations, symboliques ou mystiques, une source d'inspiration pour les artistes de partout car le poisson a l'art du voyage. Représenté dans l’art pariétal, attribut de Neptune et de Saint Raphaël, à tête de dragon pour Ulysse, signe de reconnaissance chez les premiers chrétiens, mentionné dans les livres saints… Estampes du japonais Kuniyoshi, poissons rouges de Matisse, Klee ou Pedro Diego Alvarado-Rivera, natures mortes de Picasso, de Manet, Cézanne ou Braque, poteries grecques ou purépechas… La liste est longue des représentations du poisson dans l’art.

 

S'ils ne sont pas tous migrateurs, ils marquent tous des temps de notre histoire régionale. Morue, lamproie, royan, anguille et pibales, alose, vendangeur du Bassin, saumon, ils sont notre passion et notre mémoire. Mémoire du port, des terre-neuvas et des sécheries de morue. Mémoire des pêches traditionnelles. Mémoire aussi de la disparue poissonnière des Capucins au langage fleuri. Mémoire des frayères où l’alose revient obstinément. Mémoires des voyageurs-aventuriers, corsaires ou pirates. Passion de la pêche au carrelet, passion des pêcheurs des bords de mer ou de rivière...

 

Garonne, Dordogne, Charente, estuaire, mer, océans… l’enjeu environnemental est devenu primordial. Les écosystèmes sont menacés. Menacées aussi les réserves halieutiques par une pêche industrielle sans mesure. Menacé notre monde !

 

Cinquante-six artistes, venus d’une vingtaine de pays différents, se sont emparés de ce thème. Merci à eux, qui, chaque année, nous rejoignent plus nombreux. Merci aussi à celles et ceux qui viendront témoigner de leur métier, de leurs voyages ou chanter la mer et les marins…

 

Rappelons enfin que, depuis six ans, nous soutenons deux projets culturels : l’un en Haïti, dans le quartier Delmas de Port-au-Prince, l’autre au Mexique, à Xochistlahuaca, dans l’état de Guerrero. Tous les dons et tous les bénéfices de la vente d’œuvres iront à ces projets.

 

 

2 commentaires

mer.

14

déc.

2016

Instituteur dans l'Oranais, une passion algérienne de 1959 à 1968, par Stanislas Swietek

Stanislas Swietek est complice de longue date d'Ancrage. Son parcours, qui le mène des mines de charbon du Nord de la France au Lot-et-Garonne où il vit aujourd'hui est marquée par son expérience algérienne. Il raconte avec émotion son aventure, celle d'un jeune enseignant passionné et engagé dans une Algérie déchirée et renaissante.

Stanislas, jeune instituteur appelé fin 1957, se retrouve en Algérie en mai 1959, au coeur des événements. Mais le sous-lieutenant Swietek est un humaniste de conviction et d’action : il refuse de s’impliquer dans cette guerre qui ne dit pas son nom.
Enseignant dans l’âme et conscient des besoins immenses, il ouvre une école dans une région de l’Oranais oubliée par la France. Des liens étroits s’établissent avec les enfants et la population. Commence alors une aventure humaine exceptionnelle, bientôt partagée avec la chère épouse Colette, aide-soignante animée du même courage et portée par les mêmes convictions. Leur engagement se prolonge au-delà des obligations militaires et du conflit, d’une affectation, d’une création à l’autre, d’une difficulté ou d’un danger à l’autre, avec la même ferveur - pour l’Algérie et ses enfants, dans le rêve éveillé de l’indépendance toute neuve.
Soixante ans après, mémoire indéfectible et passion intacte, Stan Swietek se souvient. Militant de la dignité humaine, amoureux des paysages méditerranéens et de la vie sous toutes ses formes, il cisèle un récit circonstancié, prenant, émouvant :
un témoignage précieux de cette Algérie déchirée puis renaissante au milieu du siècle dernier, encore tellement vivante dans le cœur de beaucoup.


ISBN : 978-2-343-1014767, 304 p. •31 €

Pour commander l'ouvrage:
- au Comptoir Harmattan :
7, rue de l’École-polytechnique
75005 Paris
Tél. : 01 40 46 79 20 /Fax : 01 43 25 82 03

- sur le site web :
http://www.harmattan.fr
- ou chez votre libraire

 

Découvrez son témoignage dans le cadre de notre exposition Jeter l'ancre entre Lot et Garonne.

sam.

01

août

2015

Une émission à podcaster sur France Inter

D'ICI ET D'AILLEURS

du lundi au vendredi à 20h05

Venir d’ailleurs, et être ici, en France, aujourd’hui. Chaque soir, dans D’ici, d’ailleurs, un invité raconte son parcours à Zoé Varier.

On ne parle que de ça. Migrations, immigrations, première, deuxième, troisième génération. On ne donne souvent que des chiffres. Moi, tous les soirs de l’été à partir de 20h, sur France Inter, je vais vous faire entendre des récits d’ici et d’ailleurs, des histoires de femmes et d’hommes, peut-être celles de nos parents, grands-parents, amis, étrangers, immigrés, exilés venus vivre en France.


Accéder aux podcasts de l'émission de Zoé Varier.

D'ici, d'ailleurs

Nassira El Moaddem, de Sologne et de France (sam., 20 mai 2017)
durée : 00:53:46 - D'ici, d'ailleurs - par : Zoé VARIER - Ce soir il sera question de la Sologne, du Maroc et de l’usine Matra. Il sera question d’une existence de combat, de travail et de revendiquer ses droits.
>> Lire la suite

2 commentaires

EXPO JETER L'ANCRE entre Lot et Garonne

Une production Ancrage