Pécheurs en Casamance Sénégal (nov 2018) Ph JF Meekel

Alors que la pêche artisanale faisait vivre un habitant sur cinq au Sénégal, la concurrence de chalutiers de fonds étrangers, la surpêche et le changement climatique laissent désormais les pêcheurs locaux sans perspectives d’avenir. Ils sont de plus en plus nombreux à prendre la mer à bord de leur pirogue, direction l’Espagne, dans l’espoir d’une vie meilleure en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.