À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Rosa Bonheur à Bordeaux en 1822, le musée des Beaux-Arts de sa ville natale et le musée d’Orsay, à Paris, organisent une importante rétrospective de son œuvre. La première depuis 1997. À découvrir à partir du 18 mai et jusqu’au 18 septembre.

Stéphane Hilarion France Télévisions Rédaction Culture

"Portrait de Rosa Bonheur" par George Achille-Fould.  (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / T. ELOBO)
“Portrait de Rosa Bonheur” par George Achille-Fould.  (CAPTURE D’ÉCRAN FRANCE 3 / T. ELOBO)

C’est l’évènement culturel de l’été à Bordeaux : la première grande rétrospective depuis 25 ans consacrée à la peintre et sculptrice Rosa Bonheur, organisée pour célébrer le bicentenaire de sa naissance. L’exposition qui rassemble 200 œuvres, peintures, arts graphiques, sculptures, photographies et documents, issues des plus prestigieuses collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, est organisée conjointement par le musée des Beaux-Arts de sa ville natale et le musée d’Orsay à Paris où elle sera présentée ensuite.

Le Château de Rosa Bonheur, à Thomery en Seine-et-Marne où l’artiste vécut près d’un demi-siècle, ainsi que le Musée départemental des peintres de Barbizon sont également partenaires de cette rétrospective. La première depuis celle de 1997, organisée à Bordeaux, Barbizon et New York.

Le bestiaire de Rosa Bonheur

Las animaux, d’ici ou d’ailleurs, sont au cœur de l’œuvre de Rosa Bonheur (1822-1899), que ce soit en peinture comme en sculpture. Une artiste hors normes, novatrice, devenue une véritable icône de l’émancipation des femmes. “C’est une personnalité. Une artiste qui a voulu ruer dans les brancards et faire ce qu’elle avait envie de faire. Son ambition c’était de devenir la meilleure peintre animalière possible, et elle a réussi. Elle a une façon de les représenter, dans leur singularité, dans leur individualité, et les montre dans des portraits. Et ces portraits prennent vie de façon incroyable sous nos yeux, en particularité grâce au traitement du regard“, explique Sandra Buratti-Hasan, commissaire de l’exposition.

Le bicentenaire de la naissance de Rosa Bonheur est inscrit au calendrier des commémorations de France Mémoire 2022, qui compte cette année cinquante-deux dates anniversaires, sur des personnages, des œuvres et des évènements marquants de l’histoire de France.  

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FMusBAbordeaux%2Fposts%2F518145883169060&show_text=true&width=500

Rétrospective Rosa Bonheur – du 18 mai au 18 septembre 2022
Galerie du musée et aile nord du musée des Beaux-Arts de Bordeaux – Puis au musée d’Orsay du 18 octobre au 15 janvier 2023. Informations sur les sites respectifs des institutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.