Cette conférence propose de faire le point sur la visibilité des personnes ayant vécu dans la servitude sur le sol de France, dans la recherche historique, comme dans les mémoires. À la lumière de ce constat, il devient possible de proposer un regard sur plusieurs controverses contemporaines.

Esclaves sur le sol de France
Esclaves sur le sol de France• Crédits : Wallace MouraGetty

Nous avons tous dans notre inconscient, dans notre mémoire collective, cette notion que le sol de France affranchit. Cette notion s’est greffée dans notre inconscient au point de plus pouvoir réfléchir autour de cette réalité. Pourtant cette réalité mérite d’être interrogé.

Une conférence organisée dans le cadre de l’exposition “L’abîme, Nantes dans la traite atlantique et l’esclavage colonial, 1707-1830”, enregistrée en décembre 2021.

Krystel Gualdé, directrice scientifique du Musée d’histoire de Nantes et du Mémorial de l’esclavage, commissaire de l’exposition “L’abîme, Nantes dans la traite atlantique et l’esclavage colonial, 1707-1830” organisée au Château des Ducs de Nantes. À RÉÉCOUTER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *