Comment raconter l’histoire de l’esclavage aujourd’hui ? Et surtout, comment redonner voix à ceux qui l’ont perdu — “grimoire fermé mots oubliés j’interroge mon passé muet”. Aimé Césaire Césaire, poème “Dit d’errance”.

https://www.franceinter.fr/emissions/histoire-de/histoire-de-du-dimanche-26-septembre-2021

Portrait de David Diop, enseignant-chercheur et écrivain.
Portrait de David Diop, enseignant-chercheur et écrivain. © AFP / Joël Saget

C’est d’abord un récit de voyage, dans la grande tradition des carnets de route, ou de déroute, des Européens en Afrique, mais ce récit de voyage est un parcours initiatique, un exercice d’émancipation, par lequel un homme des Lumières tente de se délivrer de ses préjugés. 

Cet homme, c’est Michel Adanson, un botaniste de 23 ans, ambitieux, fébrile, qui tente de se faire un nom dans la République des savants. Le voici qui part au Sénégal de 1749 à 1754.

Michel Adanson veut être cet homme exceptionnel qui n’a rien à voir avec la Concession. Mais son attention aux choses et aux êtres ne suffit pas….

Bibliographie

David Diop : 

  • La porte du voyage sans retour (2021) ; Frères d’armes (2018 -Prix Goncourt des lycéens). Ed Seuil
  • Rhétorique nègre au XVIIIème siècle. Ed  Classiques Garnier

Paulin Ismard, est maître de conférences HDR en histoire grecque à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, membre de l’Institut Universitaire de France. Ses travaux portent sur l’histoire politique et sociale du monde grec antique. 

Il a dirigé cette année avec Cécile Vidal, Les mondes de l’esclavage, une histoire comparée.  Ed Seuil (2021).

Rencontres à la MC 93 le 2 octobre. Et Les rendez-vous de l’Histoire à Blois le 8 octobre.

Adila Bennedjaï-Zou, scénariste et documentariste, nous a proposé le site collaboratif, Slavevoyage, site qui recense les données des bateaux négriers pendant trois siècles.

Le site Esclavage et indemnités, recense les esclavagistes indemnisés par l’Etat puis l’Empire.

L’association CM 98 : Comité Marche du 23 mai 1998, association mémorielle antillaise qui a crée une base de données recensant les noms patronymiques de tous les esclaves affranchis de 1849 elle propose une base de sonnées de 150 000 noms. 

Aimé Césaire, _Discours sur le colonialisme (_1955)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *