Guerre en Ukraine : sous les décombres du théâtre de Marioupol

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-sous-les-decombres-du-theatre-de-marioupol_5061052.html?fbclid=IwAR2eeZI7yfcpRhWapjuNJB7-Yqb4-QJ3xKFTJ1WR73CdRTaUwVp4dP3wweM#xtor=CS2-765-[facebook]-

L.Lacroix, A.Dalsbaek – France 2 France Télévisions 20 Heures Édition du dimanche 3 avril 2022

Le 16 mars dernier, le théâtre de Marioupol, en Ukraine, a été frappé par plusieurs bombes alors que des centaines de civils s’y étaient réfugiés. Selon les autorités de la ville, près de 300 personnes seraient enfouies sous les décombres. Une équipe de France Télévisions a pu pénétrer pour la première fois à l’intérieur du site. 

Le centre-ville de Marioupol (Ukraine), dévasté, est désormais sous contrôle russe. Accompagnée par un soldat séparatiste pro-russe, une équipe de France Télévisions pénètre dans les ruines du théâtre de la ville, dimanche 3 avril. Les dégâts sont considérables. Le plafond de la grande salle s’est effondré et l’incendie qui a suivi n’a pratiquement rien épargné. Dans un coin, un drapeau ukrainien : des centaines d’habitants du quartier étaient venus se réfugier dans le théâtre afin d’échapper aux bombardements. 

Moscou dément toujours avoir bombardé le théâtre

Au deuxième étage, quelques matelas sont encore sur place. Le bâtiment était considéré comme sûr. Selon la mairie de Marioupol, 300 personnes auraient été tuées. La Russie dément toujours avoir bombardé le théâtre. Au rez-de-chaussée, l’arrière du bâtiment, qui servait de cuisine, s’est effondré. La plupart des civils s’étaient réfugiés au sous-sol, duquel il se dégage aujourd’hui une odeur pestilentielle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *