Ce même Pétain qu’un polémiste candidat putatif à la présidentielle, Eric Zemmour, cherche à réhabiliter en insultant l’histoire, la France et ses morts pour se faire adouber par l’extrême-droite française.

Ce texte première antichambre de la mort vise TOUS les juifs, français ou étrangers dès le 3 octobre 1940, alors que le projet initial prévoyait d’épargner “les descendants de juifs nés français ou naturalisés avant 1860”.

Pétain décide de rayer cette mention (voir photo de droite), et donc dès le 3 octobre 1940, sans aucune demande allemande, de viser tous les Juifs vivant en France, Français et étrangers.

Pour Serge Klarsfeld, “la découverte (en 2010) de ce projet est fondamentale. Il s’agit d’un document établissant le rôle déterminant de Pétain dans la rédaction de ce statut et dans le sens le plus agressif, révélant ainsi le profond antisémitisme” du chef du gouvernement de Vichy.

“Le principal argument des défenseurs de Pétain était de dire qu’il avait protégé les juifs français. Cet argument tombe” (Le Monde, le 03/10/2010).

Pétain relit, corrige, biffe, rajoute des exclusions. Ce document accablant est au Mémorial de la Shoah.

Pendant 4 ans, les Juifs français, et les Juifs étrangers qui avaient trouvé refuge dans notre pays vont être progressivement fichés, exclus, spoliés, arrêtés, internés et déportés pour être exterminés, grâce à la complicité active d’un « Gouvernement de rencontre”, une administration zélée à la solde de l’occupant.

Mais les Juifs résisteront, se battront dans la résistance intérieure, comme dans les Forces Françaises Libres. Ils sauveront la très grande majorité de leurs enfants avec l’aide des Justes de France contre les persécutions des Allemands et de leurs collaborateurs français et au premier rang duquel, Pétain et son Régime dit de « l’État Français ».

Regardez les copies ce brouillon du Statut durci de la main de Pétain, pour inclure dans ce Statut, antichambre de la mort, les Français juifs d’avant 1860. Regardez cette volonté d’exclure de tous les postes de l’administration, de toutes les activités les Juifs quelque-soit leur nationalité.

Il est à la fois sidérant et écœurant qu’en 2021 un candidat putatif à la Présidence de la République, Eric Zemmour, juif de surcroit, nie la réalité historique de la participation volontaire, active et décisive de Pétain, Laval et Bousquet à la déportation vers les camps d’extermination des Juifs Français et Étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *