Photo Caroline N Brun

« Ce n’est pas d’une sortie dont nous parle Caroline Brun, mais d’un accueil. La porte qui s’ouvre n’est pas celle qui congédie celui qui doit partir. Mais celle qui nous invite à prendre part à des pratiques. Des gens parlent. Discutent de détails. Mettent en jeu des imaginaires. C’est la vie, bien-sûr, qui vient dans des moments comme suspendus ».  Faire « place à l’invisible », dit encore Patrick Baudry le sociologue, qui a rédigé la préface de l’ouvrage de Caroline N Brun, photographe mais aussi psychologue œuvrant en Ehpad. Intitulé « Bienvenue, faîtes comme chez moi » et sous-titré « Rencontres photographiques à domicile : un accompagnement palliatif » Caroline N Brun a rendu visite à des personnes suivies par le service de soins palliatifs à domicile, l’Estey qui avec PalliAquitaine, l’association régionale de soins palliatifs a participé au financement de ce travail.

Photo Caroline N Brun

 Le « faîtes comme chez moi » que lui a lancé dans un grand rire l’un de ses « modèles » situe bien la place respectueuse que la photographe a tenu dans ces échanges. Ces femmes et ces hommes ne sont pas seulement des patients pris en charge par un service palliatif mais encore des êtres de chair et de désir, des femmes et des hommes encore de ce monde avec des pudeurs et des coquetteries. Le regard de la visiteuse et les photos qui en font foi place chacune et chacun dans un univers encore plein des autres, en chair et en os, épouse, fille ou en vignette débordant les murs des chambres, ces photos familiales venant rappeler que le néant qui pointe sa corne sera rempli de ces dépositaires de la mémoire.

Photo Caroline N Brun

Des photos, couleur ou noir et blanc saisissant les actes du quotidien: éplucher des pommes de terre, fumer une cigarette, des mains qui se serrent, la caresse au petit chien, sourire simplement. Le lecteur ressent dans l’instant la confiance qui s’est installé dans cet échange. Car échange il y eut, forcément. On ne peut prendre, une photo des confidences, sans donner un peu à son tour. Et les textes qui accompagnent chacun des portraits rendent joliment compte de l’émotion vécue. Emotion garantie pour le lecteur qui à son tour fait de vraies rencontres. Et ne peut manquer de se poser la question du départ définitif des modèles, celle de la sortie après le bel accueil de Caroline N Brun.

                                Jean-François Meekel    

Pour se procurer le livre : http://c.nadia.over-blog.com/2020/12/bienvenue-faites-comme-chez-moi.le-livre.html

Photo Caroline N Brun
Photo Caroline N Brun
Photo Caroline N Brun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *