RESF 8 impasse Crozatier 75012 Paris
Le 15 octobre 2023,
Nous continuerons de soutenir celles et ceux qui demandent l’accueil
Trois ans après l’assassinat de Samuel Paty, RESF éprouve le même sentiment d’horreur si
largement partagé devant l’assassinat du professeur Dominique Bernard, commis par un jeune
radicalisé. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et tout notre soutien
aux autres victimes, aux enseignants et aux personnels des établissements scolaires, ainsi
qu’aux élèves.

Pour autant, le fait que l’auteur de cet acte soit étranger ne justifie d’aucune façon le
déferlement révoltant des opinions partisanes et la désignation des boucs émissaires
habituels : les étrangers et celles et ceux qui les soutiennent.
En effet, cet acte odieux met en péril l’ensemble des étrangers vivant en France, et ouvre la
voie aux propos de haine et aux propositions les plus dangereuses de la droite extrême.
Depuis 2004, les collectifs, organisations et citoyens qui constituent le RESF pallient les
carences de l’Etat français dans la prise en charge et l’accueil des étrangers. RESF soutient
les démarches de celles et ceux qui arrivent sur le sol français pour y demander refuge et
accueil. Combat les lois répressives qui s’accumulent, restreignant chaque fois davantage les
possibilités de régularisation. Agit avec les communautés éducatives pour aider les jeunes
scolarisés à trouver leur place dans notre société, laïque, tolérante, ouverte, dans le respect
des individus et de leur égale considération, hommes, femmes, enfants.
RESF rappelle que les personnes régularisées sont membres à part entière de la société :
auxiliaires de vie, aides-soignantes, en première ligne pendant le confinement, celles qui
travaillent en EHPAD ou font des kilomètres pour assister les personnes âgées à domicile,
mécaniciens, plombiers, ouvriers du bâtiment. Jeunes qui se forment et performent, certains
obtenant des diplômes universitaires en ayant commencé par un CAP, ou un Bac
Professionnel. Et parfois un héros, comme Lassana Bathily à l’Hyper casher en 2015, et d’
autres anonymes.
RESF continuera à agir, en soutien des personnes migrantes, comme il l’a fait précédemment
et le revendique. Les guerres, la misère, l’emballement climatique alimentent l’exode des
populations. L’attitude purement sécuritaire et expulsionniste réclamée par certains ne peut
être que vouée à l’échec dans le moyen et long terme. Nous réclamons en urgence aux
pouvoirs publics une politique d’immigration fondée sur le respect, l’ouverture et l’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.