Le Premier ministre Ariel Henry se rend au centre d’opération d’urgence national, à Port-au-Prince. ©Valerie Baeriswyl / AFP

Une alerte au tsunami a été décrétée ce samedi 14 août après qu’un séisme de magnitude 7,2 a frappé Haïti, d’après l’Institut américain de géophysique (USGS). Plusieurs morts sont à déplorer, selon le directeur de la protection civile du pays, Jerry Chandler.

.

Orange avec Media Services, publié le samedi 14 août 2021 à 16h30




“Il y a des morts, je confirme, mais je n’ai pas encore le bilan précis”, a-t-il déclaré, précisant que le Premier ministre Ariel Henry était en route pour le centre d’opération d’urgence national, à Port-au-Prince.

La longue secousse a été ressentie sur l’ensemble du pays et des dégâts matériels sont déjà enregistrés dans plusieurs villes, selon les images de témoins dans la péninsule sud-ouest de l’île, publiées sur les réseaux sociaux.  

Des édifices religieux, des écoles et des habitations ont été endommagés lors du tremblement de terre, selon des habitants de la zone affectée.

Plus de 200.000 morts en 2010

Sur des vidéos partagées en ligne, les riverains ont filmé des ruines de divers bâtiments en béton dont une église dans laquelle une cérémonie était apparemment en cours samedi matin dans la commune de Les Anglais, à 200km au sud-ouest de Port-au-Prince. 




Pour rappel, le 12 janvier 2010, un tremblement de terre d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter avait ravagé la capitale haïtienne et plusieurs villes de province. 

Plus de 200.000 personnes avaient été tuées et plus de 300.000 autres avaient été blessées lors de la catastrophe qui avait mis à la rue 1,5 millions d’habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *