Eric Zemmour répète depuis 2014 que le régime de Vichy aurait « protégé les juifs français et donné les juifs étrangers ». Cible du polémiste, l’historien américain Robert O. Paxton répond, dans une interview vidéo accordée au « Monde » depuis New York.

Par Karim El Hadj, Charles-Henry Groult, Elisa Bellanger et Isabel Bonnet Publié aujourd’hui à 11h58, mis à jour à 12h40

Depuis plusieurs années, Eric Zemmour répète dans ses livres et sur les plateaux de télévision son point de vue sur le rôle du régime de Vichy dans le génocide des juifs. Dans son essai Le Suicide français, il dénonçait la « thèse » d’une « malfaisance absolue du régime de Vichy » (page 88). « Vichy a protégé les juifs français et donné les juifs étrangers », insistait-il sur Europe 1 le 26 septembre 2021, niant toutefois vouloir « réhabiliter Pétain ».

Qu’en disent les historiens de la Seconde Guerre mondiale ? Le plus célèbre d’entre eux, l’Américain Robert O. Paxton, a publié en 1973 La France de Vichy, dont les conclusions ont profondément renouvelé le regard sur la responsabilité de ce régime dans les persécutions et les déportations de juifs, français et étrangers. Un travail construit grâce à des archives françaises et allemandes alors inédites, affiné depuis et complété par d’autres historiens.

Régulièrement ciblé par Eric Zemmour comme chantre d’une « doxa » anti-Vichy, Robert O. Paxton ne donne plus que de rares interviews. Il a accepté de répondre aux questions du Monde, depuis New York.

Quelques livres pour en savoir plus :

  • La France à l’heure allemande (1940-1944), Philippe Burrin (Seuil)
  • La survie des Juifs en France 1940-1944, Jacques Semelin et Serge Klarsfeld (CNRS Editions)
  • L’Etat contre les juifs, Laurent Joly (Grasset)

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *