Avant le Covid-19, la précédente épidémie était celle d’Ebola en l’Afrique, en 2014

———————————————-

La récente épidémie d’Ebola a démarré en mars 2014 en Afrique de l’ouest et en Guinée.

Au départ elle infecta un enfant qui avait été en contact avec des animaux sauvages que la déforestation intensive avait fait se rapprocher des zones habitées. Comme le SRAS c’est la chauve-souris qui fut incriminée, comme source première d’infection.

Face aux diarrhées et vomissements que présentaient les malades, on crut avoir affaire au choléra.

Mais l’Organisation mondiale de la Santé attribua très vite ces symptômes au virus Ebola découvert en 1976 dans la République du Congo , sans atteindre cependant , à l’époque, la gravité de cette seconde pandémie qui, en raison des échanges routiers et aériens se propagea de la Guinée où elle avait tué 2500 personnes, au Liberia où l’on compta 4800 victimes mortelles , la Sierra-Leone (près de 4000 victimes) et en proportion moindre au Mali et au Nigeria

Au total cette épidémie toucha 28000 personnes et provoqua 11000 décès.

L’incubation de la maladie allait de deux jours à 21 jours.

Les premiers symptômes étaient pseudo-grippaux avec une forte fièvre, un état de faiblesse générale, des douleurs musculaires, des maux de tête et des troubles intestinaux.

J-L G.

Prochain article : 11) Microbes, bactéries, virus, bacilles : S’y retrouver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *