Il faut que les islamistes du monde entier réagissent à cet affreux détournement de leur religion par les voyous et les barbares.

Un silence assourdissant des pays musulmans a accueilli la victoire des talibans en Afghanistan. Indifférence ou simple passif, ou plutôt une vieille habitude de ne rien dire, de ne rien faire lorsque l’islam est utilisé pour une tâche indigne de ses valeurs ?

Le Qatar, qui a aidé discrètement les talibans, se comporte comme s’il n’avait rien à voir avec eux. Pas un mot. Ni l’Arabie saoudite n’a fait aucun commentaire. Pourtant, il y a beaucoup à dire sur la manière dont l’islam est détourné pour devenir drapeau et idéologie du terrorisme taliban.

Pourquoi les peuples musulmans du monde entier ne réagissent-ils pas à cette horrible déviation de leur religion par les voyous et les barbares ? Pourquoi une institution comme Al Azhar, au Caire, ne s’exprime-t-elle pas avec fermeté et sans ambiguïté contre ces bandes de destructeurs de l’Islam ? Pourquoi assistons-nous quotidiennement au triomphe de l’horreur en Afghanistan comme dans certains pays africains, sans bouger, sans crier, sans manifester dans les rues le rejet absolu de cette barbarie arrogante et triomphante ?

Boko Haram signifie ′′ livre interdit “. Talibans signifie ′′ étudiants “. Le premier et les seconds se rencontrent dans le tunnel de l’obscurantisme. Ces deux phénomènes sont marqués par la haine des livres et de la culture. De la haine et de l’asservissement de la femme.

Depuis longtemps, l’islam est utilisé par des criminels comme idéologie et drapeau d’un nouvel ordre, celui de la soumission et de l’esclavage des enfants et des femmes. Inutile de rappeler que rien de tout cela n’existe dans l’Islam, mais qu’on laisse la porte ouverte à la possibilité que les gens croient que c’est l’Islam.

Les textes, lus intelligemment, disculpent l’islam de ces actes de violence. Mais il faut se mobiliser partout dans le monde musulman pour refuser ces abus qui nient toute civilisation, toute culture, toute humanité.

Au Nigeria, Boko Haram kidnappe des jeunes lycéens pour inciter les parents à ne plus envoyer leurs filles à l’école. Les Talibans font du trafic de drogue pour acheter des armes et conquérir tout un pays. Le 11 mars 2001, l’héritage culturel mondial a subi des dégâts irréparables avec la destruction des statues monumentales de Bouddha à Bamiyan. Le monde musulman, contrairement au monde occidental, ne réagit pas.

Vingt ans plus tard, les insurgés se sont emparés des grandes villes sans même avoir à se battre. Kaboul a abandonné. Pendant ce temps, le président du pays s’est échappé à l’étranger. L ‘ armée régulière afghane est si corrompue qu’elle n’a pas résisté. Il a livré le pays à une bande d’hommes armés jusqu’aux dents, prêts à imposer leurs règles sur le fonctionnement d’une société où les femmes sont considérées comme esclaves des hommes.

Un habitant de Baghlan (une province du Nord) raconte : ′′ Toutes les forces gouvernementales se sont enfuies juste après l’arrivée des talibans sans la moindre résistance “.

Les femmes s’enfuient avant l’arrivée des talibans. Ils savent qu’ils vont être violés ou forcés d’épouser un des patrons. Une jeune femme afghane a dit à l’Afp qu’elle ′′ pleure jour et nuit en voyant les talibans forcer les filles à épouser leurs combattants “. Elle pleure parce qu’elle sait quel destin l’attend si elle tombe entre les mains de ces individus.

Sur ordre de Joe Biden, les Américains, après vingt ans de présence, se sont retirés de ce bourbier. On se demande pourquoi ils ont embarqué dans cette aventure. Les différents dirigeants américains n’ont tiré aucune leçon de la défaite au Vietnam.

Certes, il y a eu d’abord l’intervention soviétique, puis la lutte contre le communisme et l’athéisme de l’Arabie saoudite et enfin l’arrivée des Américains dans l’intention de former l’armée afghane pour défendre le pays contre la barbarie. Un échec sur tous les fronts. La guérilla urbaine a plus de ressources que la guerre conventionnelle. Ainsi, l’Afghanistan deviendra le centre du terrorisme mondial.

Les Européens craignent un afflux massif de réfugiés afghans. L ‘ Iran a déjà accueilli 3,5 millions d’Afghans en fuite et 1,4 millions le Pakistan. Les Européens sont prêts à donner de l’argent à ces deux pays pour qu’ils acceptent d’autres réfugiés. La peur de voir arriver sur le sol européen des familles afghanes est réelle. L ‘ asile politique pour ces millions de réfugiés ne fonctionne plus.

Le monde a assisté à l’effondrement d’une armée et d’un État en quelques jours. On dit que certains gouverneurs ont négocié avec les insurgés pour s’échapper, laissant les villes ouvertes aux talibans. Le mal vient de loin. La corruption et le manque de légitimité des gouvernants ont contribué à la victoire rapide des talibans.

Le silence du monde musulman a surpris tout le monde. Un pays, une société, sont tombés entre les mains de gens qui ne savent rien de l’islam et de sa philosophie. La victoire des talibans est le triomphe de l’obscurantisme religieux, la soumission des femmes et la fin de la culture. Et tout cela est imposé à un peuple au nom de l’islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *