TRAVAILLEURS REQUIS INDOCHINOIS

Van Phai Nguyen : Matricule Z COQ 14

Mécanicien-ajusteur vietnamien de Saigon, Van Phai Nguyen fut contraint de quitter son pays pour participer à l’effort de guerre en France. Il débarqua à Marseille en janvier 1940. Aujourd’hui,

sa fille aînée Françoise revisite le passé douloureux de son père et de ses compatriotes requis en 1940

Méprisés en France, ignorés au Vietnam

A la déclaration de la Grande Guerre, puis ˆ la veille de la Seconde guerre mondiale, le gouvernement français mobilisa les jeunes gens de son empire colonial d’Afrique et d’Asie. Les plus aptes physiquement partirent au front, les autres furent contraints de travailler dans les usines de la métropole

Vers une réhabilitation pleine et entière

En avril 1940, 7 000 tirailleurs indochinois étaient présents sur la métropole suivis de près de

20 000 travailleurs affectés comme ouvriers non spécialisés (ONS), principalement dans les industries de guerre. Ce sera la brutale défaite de juin 1940 qui mettra fin au déplacement de cette main-d’oeuvre coloniale qu’il fallut alors rapatrier

THICH NHAT HANH

L’éveillé des Pruniers

Le village des pruniers fondé en 1982 par le Vénérable moine bouddhiste Thich Nhat Hanh est situé au confluent de trois départements, le Lot-et-Garonne, la Dordogne et la Gironde. C’est un petit Viêt-Nam en terre Aquitaine mais aussi un lieu de haute spiritualité

CORDONNIER AVEC UN MASTER DE DROIT

Quelles clés de la réussite ?

Mohamed Tijja est titulaire d’un master de Droit des entreprises. Mais comme il n’en atrouvé aucune pour exercer son métier de juriste, il a pris la succession de son père et est devenu cordonnier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *