LE FILS PERDU DE JUANA

Entre 1936 et 1940, Juana Morente native de Recas (Espagne) a connu l’exil à deux reprises.
La première fois pendant la guerre civile espagnole où son mari était engagé dans les rangs Républicains.
La deuxième fois en France à l’heure de l’offensive allemande dans la région de Nevers où elle travaillait dans une usine d’armement.
Quatre années d’enfer durant lesquelles elle a perdu la trace de son fils pendant l’exode dans le bombardement d’Auxerre .

HENRI DEVRIES, LE MAÎTRE FROMAGER

Natif de Hollande, Henri Devries était un enfant brillant destiné aux études. Ancien élève de l’école normale d’Amsterdam son parcours d’étudiant devait le conduire à devenir enseignant. Mais le jeune homme nourrissait aussi une passion. Celle des animaux qui le ramenait régulièrement chez son grand-père maternel, éleveur de bovins.
Aujourd’hui Henri Devries est un éleveur de référence du Haut Villeneuvois. Maître il est devenu. Mais en fromage

JEAN MARC ALVADO, LE ROCKER

Il est de ces musiciens qui font tomber les barrières séparant les genres musicaux. Directeur artistique de l’orchestre symphonique juniors, le très honorable Jean Marc Alvado n’a pas son pareil pour mettre le feu les soirs de fête dans les soirées rock avec ses copains de Route 66.
Directeur de l’école municipale de musique de Villeneuve-sur-Lot, cet enfant de l’immigration espagnole ne néglige pas non plus ses amis de Get Back avec qui il sillonne les stations balnéaires pour faire la balloche sur le répertoire des Beatles.

L’EXIL EN LOT-ET-GARONNE

En 1939, le Lot-et-Garonne était de ces 40 départements français chargés d’accueillir les exilés de la guerre civile espagnole. Entre janvier et avril 1939 pas moins de quatorze convois sont arrivés en gare d’Agen. L’un des pics de ce relief de misère a été atteint le 8 février 1939. Dans ce convoi en provenance de Cerbères 1229 réfugiés sont arrivés au chef lieu du Lot-et-Garonne. Il y avait 543 femmes, 594 enfants, 90 vieillards et deux miliciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *