Un courriel de New york …
“Vous trouverez mon nom, page 4, Kurt Rosendahl. J’étais âgé alors de 22 ans.”.
Le samedi 18 septembre 2004, un courriel de New York parvient à Ancrage. Son auteur, un américain de 84 ans nous explique qu’il vient de prendre connaissance de notre enquête sur la communauté juive du Lot-et-Garonne sur le site internet d’Ancrage. Il découvre avec surprise et beaucoup d’émotion la liste de Casseneuil que nous avions publiée dans notre édition de juillet 2004. Cette liste officielle, établie par les agents de la préfecture à la veille de la déportation des juifs raflés en Lot-et-Garonne en 1942.
Kurt Rosendahl estime qu’il est probablement le dernier survivant du convoi vers la mort. Sa survie, il la doit à sa jeunesse, sa santé et surtout à son affectation aux travaux forcés du camp de concentration d’Auschwitz où la quasi totalité des râflés de Casseneuil ont été gazés dès leur arrivée. Dès lors s’établit entre Kurt Rosendahl et Ancrage une série d’échanges de correspondance dont nous publions l’intégralité. Kurt Rosendahl en effet a accepté de revenir sur ce passé douloueux.

Séisme à Ouagadougou
Gabriel-Tidjan est le fils de Bintou l’Africaine de Ouagadougou et de Mathieu l’occitan de Saint Vivien. Le fruit d’une union qui a suscité quelques émois au sein des familles respectives du couple.

La conversion de Sainte Livrade
Sainte Livrade n’est plus une cité Gasconne. “La ville évolue, les identités aussi” affirme Martine Watbled, auteur d’une thèse sur l’agglomération cosmopolite du Villeneuvois. Témoignage d’une observatrice qui s’interroge : “je cherche les Livradais”.

Chile con làgrimas
Chili, Portugal, Tunisie, la comédienne franco-chilienne, Ana Maria Venegas-Uteau a posé ses valises à Castillonnès en Lot-et-Garonne après dix huit ans de dictature

Le fabuleux destin de Thi Qui
Thi Qui est la fille adoptive de l’ancien premier ministre du Sud Vietnam. Native de Ben Luc, elle vit aujourd’hui à Agen parmi les siens après avoir connu l’exil forcé en 1968

Vietnam “Il faut tourner la page”
Nguyên Quang Chiên est ministre conseiller de l’ambassade de la république socialiste du Vietnam 50 ans après la fin de la guerre d’ Indochine, il délivre un message de réconciliation à ses compatriotes livradais qui accueillent pour la première fois à Sainte Livrade un représentant officiel de leur pays d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *