ANNIE GREGORIO, FILLE DE L’ALBRET

Ses racines sont hongroises, austro-italiennes, espagnoles et françaises. La comédienne Annie Gregorio est originaire de l’Albret, où elle a vu le jour en 1958. « Quand je suis arrivée à Paris, je n’étais ni française, ni Italienne, ni Espagnole. Mais je savais, je sentais que je sortais du Lot-et-Garonne. J’ai construit un truc à moi qui peut paraître bizarre

RUFINO PINEDA L’AVENTURIER DU « LIBERTY »

Originaire de Cebrecos, province de Burgos en Espagne, Rufino Pineda a traversé clandestinement les Pyrénées en 1947. Son installation définitive en Lot-et-Garonne a été précédée d’une aventure hors du commun le conduisant de Bordeaux à Marseille en passant par Norfolk en Virginie (USA) où il a été emprisonné, Brest et Le Havre.
Aujourd’hui retraité, il a mis un terme à sa carrière professionnel d’ouvrier métallurgiste. Prévôt de boxe, il a formé de nombreux boxeurs dont le champion Saïd Skouma.

LES COMBATS DE GIUSEPPE ET NOËL

Giuseppe et Noël, fils et petit fils de Pietro sont les héros de la suite de la saga des Grego en terre lot-et-garonnaise. A force de courage et de travail, Giuseppe parviendra à léguer à son fils une petite propriété dans les terres fertiles de la vallée de la Garonne.
Au fil des ans, Noël Grego, aujourd’hui jeune retraité, est parvenu à des postes de responsabilités de haut niveau jusqu’à représenter la profession à l’échelon national. En trois générations, les Grego sont devenus d’authentiques Aquitains, nourris de culture Gasconne. Noël ne renie rien de ses origines, même si l’amertume héritée du rebelle de San Giorgio habite encore ses souvenirs.

AU SOMMAIRE AUSSI

Tonneins- Paroles de femmes du Maghreb.

Les Oubliés des chantiers de Jeunesse, (deuxième partie).

Villeneuve-sur-Lot La stèle de la mémoire espagnole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *