ALGÉRIE

Rania, la rebelle du désert

La vie de Rania Benslimane-Froument a basculé en 1960 en Algérie lorsqu’elle a dû choisir son camp pour sauver sa peau. Témoignage d’une femme de tempérament qui débat avec vigueur 

JULIETTE

« La vie était monotone » 

Août 2017. Nous rencontrons Juliette et Paul chez eux, dans l’arrière pays varois. Ils sont tous deux métis : mère vietnamienne, père français 

« Nous allions à l’école dans le camp d’en face, le camp Bikini. Avec mes copines, on parlait vietnamien entre nous à la récréation mais la maîtresse nous interdisait de parler vietnamien ! »

RWANDA, MÉMOIRES  DE RESCAPÉES 

Des mots pour le sortir de soi

 Pour la triste commémoration du 23ème, anniversaire du génocide tutsicide rwandais, l’association Cauri invitait à Bordeaux en mai 5 rescapé.e.s, survivant.e.s du massacre qui, en une centaine de jours, d’avril à juillet 1994, fit entre 800 000 et plus d’un million de victimes machettées à mort par des Hutus. Cinq rescapés qui ont fini par témoigner par écrit, récit ou fiction, de ce drame qu’il fallut bien, un jour, mettre en mots pour le sortir de soi, faire témoignage de ces crimes organisés destinés à éliminer des gens « non pas pour ce qu’ils ont fait mais pour ce qu’ils sont », l’une des définitions possibles du génocide. Ecriture thérapie, nommer l’innommable, des livres comme des linceuls pour des morts sans sépultures, plutôt la justice que la vengeance : des formules qui rappellent un autre monstrueux génocide du 20ème siècle et démontrent hélas que l’histoire se répète malgré les témoignages de Georges Semprun, de Charlotte Delbo ou de Primo Lévi. Témoignages d’Adelaïde Mukantabana qui vit à Bègles et de Beata Umubyeyi Mairesse qui vit à Bordeaux. 

EXILÉS EN MARMANDAIS

Voyage au pays des ombres 

Depuis le démantèlement de  la jungle de Calais et des squats parisiens, les Centres d’Accueil 

et d’Orientation créés en octobre 2015 sont répartis dans le pays, dans des agglomérations  en Lot-et-Garonne

Mon nom est « Solidarité RESF 47 »

Au coeur de l’hiver, à Solidarité RESF 47, chacun s’attend à ce que de nouvelles ombres frappent à la porte de la dernière chance. Celle de la planque quelque part dans l’anonymat de nos villes. 

L’association créée en juillet 2005 vient en aide aux déboutés du droit d’asile. Logement, nourriture, déplacements, soins médicaux, etc. Elle est en quelque sorte le bras technique et la banque de la Cimade en charge des aspects administratifs et juridiques. 

MONFLANQUIN 

Le pari d’une intégration réussie

La bastide du Haut-Villeneuvois a accueilli une famille d’exilés syriens en juillet. Une intégration construite avec sagesse et patience selon une tradition d’accueil ancrée de longue date 

MEXIQUE : L’APPEL DE SERGIO OCAMPO 

« Venez ici pour voir et témoigner »

 Au mois de septembre dernier, l’association France -Amérique latine (www.franceameriquelatine.org), préoccupée par l’aggravation de la violence contre les journalistes et photographes de presse au Mexique (le pays le plus dangereux après la Syrie et l’Afghanistan), a pris l’initiative d’inviter Sergio Ocampo pour une tournée-témoignage en France 

PASSEUR D’HISTOIRE SANS FRONTIÈRES 

Le ténor des racines

Il chante d’abord la Garonne, ses bateliers d’antan, ses lavandières, ses pêcheurs, ses paysans, mais aussi, dans le monde entier, ceux qui ont jadis émigré du Lot-et-Garonne. Ses scènes sont russes, londoniennes, belges, et québécoises 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *