INDÉPENDANCE DE L’AMÉRIQUE

De la Garonne aux rivages outre-atlantique

Agenais, Aquitains, Gascons, par centaines, marins et soldats de la région participèrent à la guerre d’indépendance des Etats-Unis

Le contexte. Le 4 Juillet 1917, jour qui, chaque année, marque l’anniversaire de la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis, le Lieutenant-colonel Charles E. Stanton de l’état-major du général Pershing, commandant le corps expéditionnaire américain en France, vint au cimetière de Picpus à Paris s’incliner devant la tombe du Marquis Gilbert Motier de La Fayette et prononça les paroles célèbres : « la Fayette, we are here », La Fayette nous voici. Ces mots – souvent attribués à tort au général Pershing lui-même – illustraient près de deux cents ans plus tard la gratitude des Etats-Unis (…)

BATAILLON DE L’AGENAIS

Des fils de Garonne

Des riverains de Garonne constituent le régiment d’Agénois stationné à Libourne où ils reçoivent une formation militaire avant de partir outre-atlantique

1918 ET 1944

Le soutien décisif des Américains

En Octobre 1981, pour la célébration du 200ème anniversaire de la victoire de Yorktown, le Président Ronald Reagan avait convié fort justement le Président François Mitterand à participer à ses côtés à cette commémoration

LES BATELIERS GARONNAIS AU SECOURS DES AMÉRINDIENS

L’Agenais Malartic a donné son nom à une ville canadienne

Le Comte de Malartic, descendant de la famille agenaise Maurès, monte, en 1755, une troupe de bateliers garonnais pour aller combattre en Nouvelle France contre les Anglais. Il combat aux côtés de Moncalm, renseigne La Fayette et rencontre Bougainville

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Le pin de leurs cercueils

Orpheline de ses bucherons partis au front, la forêt landaise fit appel au corps forestier canadien en Gascogne pendant la grande guerre : 4 000 hommes à l’assaut des pins

Union lando-acadienne

George Tremblay, fils de Joseph le forestier acadien qui prit en France une épouse de guerre. Marie- Louise, une jeune fille de Caudos

MÉMOIRE D’ARMÉNIE

Johan : désobéir par devoir

Rescapés du génocide arménien, Vahan et Gadarine Torikian, Apatrides en France, donnèrent le jour à un fils, Johan, qui sacrifia sa vie pour la libération du pays en 1944

Mission «plan vert»

En Août 1944, le groupe Dollé participe à la mission « Plan Vert » qui mobilise les résistants du Sud-Ouest. But de l’opération : empêcher le renforcement du front de Normandie par les militaires allemands en poste dans le Sud-Ouest …

SOUTENIR SOS MEDITERRANÉE

L’Aquarius, l’arche de Klaus

Rencontre avec Mickaël Renault et Gaël Benoît, deux jeunes gens, porte-paroles et référents à Bordeaux de l’association SOS Méditerranée

« … Klaus Vogel, simple marin sur un cargo en mer de Chine a vu alors son capitaine faire de longs détours pour éviter d’avoir à secourir les boat-people. Il s’est juré que s’il était un jour capitaine jamais il n’agirait ainsi. … »

ASSOCIATION GÉNÉRALE DES INTERVENANTS RETRAITÉS

Les associations agissant contre les formes d’exclusion sont nombreuses en Lot-et-Garonne. Cependant, il en est une qui se distingue par son originalité il s’agit d’A.G.I.R. (Association Générale des Intervenants Retraités). Explications des responsables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *