IMMIGRATION ITALIENNE

LA FAMILLE D’AMBROSO

Des mines de Moselle aux champs de Buzet-sur-Baïse

Le petit village de Crocetta del Montello (province de Trévise, dansla région de la Vénitie) était situé au pied des Alpes Dolomitiques,sur les pentes d’Il Montello, une petite montagne de 400 à 600m d’altitude contournée par le fleuve Piave. On pouvait y accéder par la route principale mais aussi par de nombreux sentiers escarpés et caillouteux traversant des pâturages et empruntés le plus souvent par les chèvres (et les garçons casse-cou)

LA FAMILLE POZZOLI

Lina, les rêves brisés d’une enfance gâchée

A la différence des D’Ambroso, l’immigration des Pozzoli ne fut pas d’ordre politique (aucune menace des fascistes) ni d’ordre économique puisque la famille, qui possédait des biens en Italie, était relativement aisée. Pourtant le parcours de Lina (1915-1999) présenta de nombreuses similitudes avec celui de Settimo

SMUR EN PIROGUE

Des french doctors agenais au Cameroun

« Naître au Cameroun » n’est pas à proprement parler une ONG agenaise. Plutôt une association type loi 1901, née de l’amitié entre des professionnels locaux de santé et un pharmacien agenais originaire du Cameroun et aussi du bouche à oreille, façon copains d’abord. Avec un maître-mot, le bénévolat toujours. Une action qui va jusqu’aux migrations sanitaires

UN MIRACLE DE NOËL AGENAIS

La renaissance de Hervé

Opéré en France grâce àune remarquable chaine de solidarité, Hervé Mbang a pu renouer avec une existence normale au Cameroun

L’INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES

IFLS : accueillir avec un grand A

Créé en 1992, l’Institut Français de Langues et de Services est une école privée. Sa vocation première est d’offrir des cours de langue, mais pas seulement

ETRANGERS ET IMMIGRATION

Le lycée Palissy, mosaïque de la diversité

Au cours de l’année scolaire 2013-2014, des élèves du lycée Bernard Palissy d’Agen ont travaillé, dans le cadre de l’enseignement d’exploration de littérature et société, sur le thème de l’étranger et l’immigration proposé par M. Renouleaud, professeur d’histoire-géographie et Mme Cayre, professeur de français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *