La « Retirada », c’est ainsi que l’on a nommé l’exode massif de près de 500 000 réfugiés espagnols durant la guerre civile, entre 1936 et 1939. Près de 10 000 d’entre eux se sont réfugiés en Limousin. Le Secours Populaire de Limoges leur consacre une exposition à la chapelle de la Visitation.

Publié le 17/09/2021 à 15h40 • Mis à jour le 17/09/2021 à 15h41

Découvrir la “Retirada” espagnole grâce au Secours Populaire, à la chapelle de la Visitation à Limoges. • © France Télévisions

Haute-Vienne Limoges

1936 : la guerre civile éclate en Espagne, entre les « Républicains » et les « Franquistes ». Évènement majeur de l’histoire du XX siècle, « laboratoire » meurtrier ou « répétition » tragique de la Deuxième Guerre Mondiale, le conflit fit près d’un million de morts, directs ou indirects.

Il provoqua également un exode massif, la « Retirada », qui vit près de 500 000 réfugiés franchir les Pyrénées, pour venir chercher asile en France. Parmi eux, 10 000 arrivèrent en Limousin.

Une époque où « l’ancêtre » du Secours Populaire, alors Secours Populaire de France et des Colonies, s’impliqua particulièrement.

Aussi, le Secours Populaire de Limoges, en partenariat avec l’Association des Républicains Espagnols du Limousin, et le Conseil Départemental, organise une grande exposition consacrée à ce sujet, à la chapelle de la Visitation, conçue à partir de documents d’archives du Secours populaire.

Cette exposition retrace avec ses Unes de presse et des extraits de journaux, les heures sombres d’une Europe qui sombrait alors dans un le chaos, déjà écrasée par la botte fasciste.

Une exposition qui rappelle aussi que bon nombre de ces réfugiés participeront ensuite au combat de la Résistance, lors de l’occupation nazi.

Une histoire pas toujours bien connue, mais plus que jamais instructive et nécessaire, à (re)découvrir jusqu’au 22 septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *