Autour de la panthéonisation de Missak Manouchian

Avec Missak Manouchian, accompagné de Mélinée, ce sont tous les résistants étrangers qui entreront au Panthéon le 21 février 2024. Qu’ils soient réfugiés politiques ou immigrés économiques, naturalisés, voire nés en France, ces hommes et ces femmes, dont de nombreux Juifs, ont combattu en France métropolitaine mais aussi dans les colonies et à l’étranger et ont joué un rôle crucial dans la Résistance contre l’Occupant et le régime de Vichy.

Pour accompagner cette Panthéonisation d’une dimension résolument universaliste, l’exposition centre son propos sur les FTP-MOI parisiens tout en l’élargissant aux diverses modalités de l’engagement résistant des étrangers. De diverses mouvances politiques, au sein de la résistance intérieure comme de la France libre, c’est autour de la France des droits de l’homme, de la France des Lumières que se sont combinées ces identités plurielles.

Commissariat scientifique : Denis Peschanski, directeur de recherche émérite au CNRS, Équipex Matrice, Programme 13-Novembre, et Renée Poznanski, professeure émérite, département des Politiques et Gouvernements, université Ben Gourion du Negev.

Coordination de l’exposition : Sophie Nagiscarde, responsable du service des activités culturelles, assistée de Clara Lainé, assistante du service des activités culturelles, et Lyne Bizet, stagiaire.

Programmation autour de l’exposition : Julie Maeck, responsable de la programmation, Pauline Dubuisson, coordinatrice auditorium, assistées de Camille Lio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.