Glyphosate : un agriculteur condamné pour avoir contaminé des ruches

C’est une première. Lundi 20 juin, la justice allemande a ordonné à un agriculteur de dédommager un apiculteur dont le miel a été contaminé au glyphosate. Au printemps 2019, l’exploitant agricole avait pulvérisé cet herbicide à proximité des ruches de son voisin, contraignant ce dernier à détruire sa cire et son miel. Le tribunal régional de Francfort-sur-l’Oder, à Brandebourg, a condamné l’agriculteur à verser 14 544 euros de dédommagement à la victime.

La fondation allemande Aurelia, qui milite pour la préservation des abeilles, a qualifié le jugement de «signal précurseur pour l’agriculture et la politique», rapporte La France agricole. Jusqu’à présent, les apiculteurs dont la production était contaminée par des pesticides étaient livrés à eux-mêmes, explique le directeur de la fondation, Thomas Radetzki, dans un communiqué. Le fait que les agriculteurs négligents puissent être tenus responsables des dommages occasionnés par leurs traitements pourraient «réduire [leur] fréquence», espère-t-il.

En 2018, des apiculteurs français avaient eux aussi saisi la justice. Après avoir découvert du glyphosate dans le miel d’un de ses adhérents, le syndicat L’Abeille de l’Aisne avait porté plainte contre Bayer, qui commercialise l’herbicide, pour «administration de substances nuisibles». Aucun jugement n’a pour le moment été rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *