J’ai découvert cette photo dans un journal il y a quelques jours, le PR et son âme damnée, ce dernier poursuivi par la justice. des clones tout grisouille -il y en a un troisième d’ailleurs dont on ne voit qu’une jambe et un pied- qui m’ont rappelé ce texte que j’ai écrit il y a plus de 20 ans où il était question de petits gris. Mais depuis les petits gris sont à l’Élysée!! Le voici.

Petit gris nuit.

Petit-gris : espèce d’escargot de taille moyenne, à coquille brunâtre et chagrinée, comestible. In Larousse classique.

Petit gris : nom commun (le plus souvent masculin) formé par analogie avec le précèdent, représentant de l’espèce humaine qui à la fin du XX° siècle et au début du XXI° siècle s’est d’abord répandu dans la sphère occidentale puis sur l’ensemble de la planète.

Habillé de gris, corps et âme, il a servilement aidé à la diffusion de l’idée libérale qui provoqua la catastrophe de 2058.In Le Passant zordinaire, juin 2082.

D’abord, ils sont apparus, peu nombreux, dans les trains et les avions, genre province-paris-province, aller retour, tôt le matin, tard le soir, le Figaro en guise de vade-mecum à la main, baise en ville sur la toile à bout de bras, conversations rares. A l’époque, le petit gris était solitaire, et pareil à ces chouettes ou ces hiboux hiératiques, aperçus en plein jour, juchés sur les piquets de clôture au bord des routes.

Aujourd’hui, le petit gris existe surtout en bande, mais dans le groupe, il y en a toujours un qui paraît déguisé Car, subrepticement sous le petit gris pointe quelques imperfections, des cheveux trop longs, des chaussures claires, une discrète boucle d’oreille (gris-gris?), allusion à un passé moins terne.

Inodore, incolore, le petit gris est dorénavant partout, comme une goutte d’huile, la grisaille s’est répandue, elle s’étale, et graisse tout ce qu’elle rencontre, gastéropode mou, le petit gris se répand mollement mais sûrement, après l’orage, De temps en temps, il se choisit un leader, du Poitou par exemple, un petit, bien rond, pas plus rapide non, mais spécialiste du bavassage publicitaire, roi du slogan et de l’emporte- pièce.

Petit gris n’a pas de sentiment, pas d’odorat, l’argent non plus d’ailleurs, petit gris profil bas, compteur à zéro, n’élève pas la voix, ne connaît ni la haine ni la colère.

Petit gris finira l’ordinateur portable soudé au tronc, homme tronc, homme ordi(naire?), téléphone portable scotché à l’oreille.

Petit gris red-chef ne lâche jamais son portable, le colle à son oreille à tout bout de champ, saloperie, t’es en panne, surpris qu’il ne sonne pas.

Petit gris vote libéral, socialiste parfois mais tendance Dominique Fabius et Laurent Strauss-Kahn.

Petit gris s’ennuie quand il ne travaille pas, petit gris accumule les rtt dans un compte épargne temps pour un futur où… il sera mort.

Petit gris a toujours raison, on le lui a dit à l’école de commerce, les conflits ne sont que des problèmes de communication.

Petit gris faisait d’abord partie des upper classes, le gratin, les décideurs, aujourd’hui, petit gris a déteint et colonisé les classes moyennes. Tous dorénavant appartiennent à la secte AC, « ayez confiance »

Petit gris chic, vanté dans les magazines, machin boss, (salopard, pourquoi t’as piqué le nom du père Victor et le prénom de mon fils?) petit gris à rayures, petit gris interchangeable, cloné, élevé à la chaîne.

Petit gris sort la nuit quand tous les chats sont gris. Quelquefois, petit gris craque sous une averse d’alcool trop fort.

Petit gris est sournois, il s’immisce dans les rouages de l‘ordinaire, gare s’il commence à hanter, anonymement, les couloirs, ça sent le roussi, le plan social, l’ajustement, la restructuration, petit gris manage (1), il ne connaît rien à vos salades, peu lui importe, il n’est pas tombé de la dernière pluie et retombe d’ailleurs toujours sur sa patte, grosse et visqueuse.

Petit gris, quand il a réussi, se fait métalliser, petit gris métallisé, ça dépote.

Watch it ! Le gris, ça se chope, la tension est forte, la tendance lourde, faut s’accrocher, se ringardiser, refuser d’être moderne.

Jean-François Meekel

1:Et quand il s’appelle Arthur Andersen, PCC, KPMG, etc. Petit gris audit d’une main, conseille de l’autre et se fait prendre la troisième dans le sac d’Enron, de Xeros et de Worldcom. Petit gris garde le poulailler et mange les poules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.