Selon un dernier bilan, 33 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de Calais ce mercredi en début d’après-midi. Les opérations de sauvetage se terminent. Gérarld Darmanin est sur place.

Olivier Pecqueux, Jean-Philippe Delattre, Adrien Boussemart (Avec F.P., L. P., H. L. Et H. D.) | Publié le 24/11/2021 , mis à jour à19h42 Une vingtaine de véhicules de secours et des autorités portuaires sont au port de Calais. L’accès est fermé et contrôlé par une patrouille de police.Une vingtaine de véhicules de secours et des autorités portuaires sont au port de Calais. L’accès est fermé et contrôlé par une patrouille de police. – Photo Marc Demeure

Ce qu’il faut savoir :

– Un pêcheur a signalé vers 14 heures ce mercredi la découverte de nombreux corps dans la Manche, au large de Calais.

– D’importants moyens de secours ont été engagés mais le bilan est très lourd : au moins 33 migrants ont trouvé la mort dans le naufrage de leur embarcation. Une cinquantaine de migrants se trouvaient à bord.

– Le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin, devait arriver à Calais vers 18h45. Jean Castex déplore une « tragédie ». https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/src/qxr035u/showtitle/1/mdtk/01499695/zone/18

En direct :

19h30. Gérald Darmanin arrive au centre hospitalier de Calais

Le ministre de l’Intérieur est arrivé sur place et doit rencontrer Natacha Bouchart qui s’est exprimée devant le centre hospitalier. Elle déplore « l’échec » du gouvernement. Elle répète avoir sollicité encore récemment le ministre de l’Intérieur, le Président et le garde des Sceaux pour une réunion interministérielle. Elle a aussi fustigé le gouvernement britannique qui, selon elle, est « coupable et ne veut pas changer les conditions d’accueil. »

19h29. Boris Johnson « choqué, révolté et profondément attristé »

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est dit mercredi « choqué, révolté et profondément attristé  » par la mort d’au moins 33 migrants dans la Manche, assurant vouloir «  faire plus » avec la France pour décourager les traversées illégales.

« Nous avons eu des difficultés à persuader certains de nos partenaires, en particulier les Français, d’agir à la hauteur de la situation, mais je comprends les difficultés auxquelles tous les pays sont confrontés et ce que nous voulons maintenant, c’est faire plus ensemble », a-t-il déclaré sur Sky News à l’issue d’une réunion de crise.

19h25. Des pompiers de l’Audomarois sont partis en renfort

Le bilan, pas encore définitif, du naufrage d’une embarcation dans la Manche ce mercredi 24 novembre, est très lourd. Pour l’heure, 33 migrants qui tentaient de rejoindre l’Angleterre ont trouvé la mort. De nombreux moyens de secours ont été déployés sur place, les pompiers des casernes de Saint-Omer et Lumbres sont partis en renfort.

19h21. Huit disparus

Un nouveau bilan fait état de 33 morts, une personne hospitalisée en urgence absolue, et huit disparus.

19h12. Natacha Bouchart devrait rencontrer Gérald Darmanin

La maire de Calais Natacha Bouchart devrait rencontrer le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il y a quelques semaines, elle avait refusé de le recevoir. « Ça fait plusieurs mois que je lui envoie des courriers sans avoir de réponses précises… J’attends qu’il prenne le temps de venir échanger ici. En attendant, on subit toujours les événements, les désagréments, les contrariétés… », avait-elle expliqué à La Voix du Nord.

Au quai Paul-Devot, des bénévoles et membres d’associations sont présents, avec des pancartes. Selon eux, le nombre d’exilés morts à la frontière calaisienne s’élevait à 309 avant ce soir, depuis vingt ans.

19h10. Le bilan s’alourdit à 33 morts

D’après nos sources, le bilan serait désormais de 33 morts. Plusieurs personnes en vie ont aussi été amenées à l’hôpital de Calais.

18h54. Deux passeurs seraient en garde à vue à Calais

Selon Libération, il y aurait cinq femmes et une fillette parmi les victimes. Nos confrères ajoutent que deux passeurs sont actuellement en garde à vue à Calais.

18h43. Atmosphère pesante au port

La vedette de la SNSM est revenue au port de Calais vers 18 h 30, dans le noir, dans un silence total. Au port, selon notre journaliste sur place, l’ambiance est pesante et la tension à son comble. Les pompes funèbres viennent d’arriver sur place.

18h23. Des migrants en panne ont souhaité poursuivre leur route ce matin

Les équipiers de la SNSM ont été déclenchés par le CROSS Griz-Nez ce mercredi un peu avant 5 heures du matin pour porter assistance à une embarcation en avarie moteur au large de Merlimont. Mais les personnes ont souhaité poursuivre leur chemin.

18h15. Le programme de Gérald Darmanin à Calais

Le ministre de l’Intérieur doit arriver vers 18h45 à l’aéroport de Marck. Il se rendra ensuite en voiture au port de Calais, puis au centre hospitalier, où il tiendra une conférence de presse.

18h12. Des moyens de secours exceptionnels sur le port

Une vingtaine de véhicules de secours et des autorités portuaires sont déjà sur place au quai Paul-Devot, là où sont habituellement débarquées les victimes de naufrages. Un autre convoi exceptionnel de sapeurs-pompiers est en route pour le port. https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/src/qxr0qm5/showtitle/1/mdtk/01499695/zone/18

L’accès est fermé et contrôlé par une patrouille de police. Il s’agit d’un dispositif hors du commun. Un engin élévateur a également été amené sur place.

Les corps des victimes commencent à être amenés au port.

18h06. Boris Johnson convoque une réunion de crise

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a convoqué une réunion interministérielle de crise, a annoncé Downing Street. « Le Premier ministre va diriger une réunion COBR (de crise, ndlr) sur la situation dans la Manche », a déclaré son porte-parole.

18h01. Le plan blanc a été déclenché au centre hospitalier de Calais

17h55. 27 morts dans le naufrage

17h32. Le bilan passe à 26 morts

Selon une source policière sur place, le bilan s’alourdit à 26 morts. Une cinquantaine de migrants se trouvaient sur le bateau qui a chaviré. Face à l’ampleur de la situation, des sapeurs-pompiers du secteur ont été rappelés sur leurs jours de congés.

17h31. Gérald Darmanin à Calais vers 19 heures

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin arrivera au port de Calais puis au centre hospitalier vers 19 heures. Il va atterrir à l’aéroport de Marck.

17h25. Jean Castex déplore une « tragédie »

Le Premier ministre Jean Castex a déploré mercredi une « tragédie » après le naufrage. « Mes pensées vont aux nombreux disparus et blessés, victimes de passeurs criminels qui exploitent leur détresse et leur misère », a indiqué le chef du gouvernement, en assurant suivre « la situation en temps réel ».

17h22. Le bilan pourrait être encore plus lourd

Selon BFMTV, 27 corps ont été récupérés dans la Manche tandis que Franck Dhersin, vice-président des Hauts-de-France chargé des transports, indique que « 24 cadavres ont été repêchés ».

17h14. Plus de 20 morts, les opérations se poursuivent

Le naufrage de l’embarcation a fait « plus de 20 morts », selon un nouveau bilan provisoire communiqué par la police à l’AFP.

16h48. Une enquête ouverte à Dunkerque

Le parquet de Dunkerque a annoncé à l’AFP l’ouverture d’une enquête pour « aide à l’entrée au séjour irrégulier en bande organisée » et « homicide involontaire aggravé ».

16h45. De nombreux moyens engagés

Dans un communiqué, la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord indique que « nombreux moyens sont engagés pour leur porter assistance » : trois navires et deux hélicoptères. Sur le site Marine Traffic, on peut voir ces navires de secours opérer à une quinzaine de kilomètres au nord de Calais.

« L’opération est actuellement toujours en cours, plusieurs naufragés ont été récupérés. Le CROSS met en œuvre un dispositif aérien et maritime visant à rechercher d’éventuelles autres personnes à la mer ainsi qu’à évacuer les personnes retrouvées. Le pronostic vital de certains naufragés semble malheureusement engagé », constate la préfecture maritime.

16h41. Plus de 21 000 personnes ont traversé depuis le 1er janvier

Les traversées de la Manche se multiplient depuis le début de l’année. Début novembre, plus de 850 migrants avaient réussi à rejoindre l’Angleterre en une seule journée. Depuis le 1er janvier 2021, on estime que plus de 21 000 personnes ont réussi à traverser la Manche. Soit bien plus du double que lors de toute l’année 2020 (plus de 8 000).

16h37. Gérald Darmanin se rend sur place

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur a fait part de sa « forte émotion devant le drame des nombreux morts dû au chavirage d’un bateau de migrants dans la Manche. On ne dira jamais assez le caractère criminel des passeurs qui organisent ces traversées. Je me rends sur place. »

16h10. Au moins cinq migrants décédés dans la Manche

Au moins cinq migrants sont décédés mercredi dans le naufrage de leur embarcation dans la Manche, au large de Calais, alors qu’ils tentaient de gagner la Grande-Bretagne, a-t-on appris auprès du ministère de l’Intérieur. « Vers 14h00, un pêcheur a signalé la découverte d’une quinzaine de corps flottant au large de Calais. Un bâtiment de la Marine nationale a repêché plusieurs corps, dont cinq personnes décédées et cinq inconscientes, selon un bilan provisoire », a-t-on ajouté de même source, en précisant que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin se rendait sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *