Vendredi 11 et samedi 12 juin 2021 au Musée d’Aquitaine – Bordeaux

VENDREDI 11 JUIN 2021 – 9H/18H

Matinée : Président des séances : Pierre Robin

9H00-9H15 : Accueil et présentation des rencontres/colloque

9H15-9H50 : Introduction scientifique : Anne Marie Cocula-Vaillières, professeur émérite d’histoire moderne, présidente de l’Université Bordeaux III de 1994 à 1999.

Présentation d’une carte interactive répertoriant les révoltes sur la période en France et en Aquitaine par Pierre Maneuvrier-Hervieu (Université de Milan) et Cédric Chambrud (Université de Zurich),doctorants Université Paris 8.

9H50-10H10 : La Révolte des Pitauds et la République de l’Ormée : Jean-Pierre Lefèvre président association PourQuoiPas 33 et Vincent Taconet, enseignant de lettres classiques retraité.

10H10-10H30 : « Vive le roi sans la gabelle ! Audijos soulève la Gascogne » : José Cubero, agrégé d’histoire, auteur de livres et d’articles de revues

10H30-11H :Débat 1 et pause

11H-11H20: Les derniers Croquants du Sud-Ouest pendant la Révolution 1789-1799 et la consolidation de la petite propriété rurale : Hubert Delpont, docteur en histoire

 11H20-11H40 : Violences à l’égard de deux curés décimateurs en Quercy, en 1785 et 1786 : Guy Astoul, docteur en histoire, membre associé de FRAMESPA (STUDIUM) Université Jean-Jaurès Toulouse.

11H40-12H : La Réole, 1815, une histoire de rebelles noirs : Julie Duprat, docteure en histoire, ancienne élève de l’école des Chartes

12H-13h30 : Débat 2 et pause

Après Midi : Président des séances : Alexandre Fernandez, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Bordeaux-Montaigne

13H30-13H50 : Le soulèvement populaire de 1851 contre le coup d’État de Louis-Napoléon en Lot-et-Garonne : Pierre Robin, historien, enseignant retraité et animateur d’une maison d’éditions associative

13H50-14H20 : La province républicaine et la Commune de Paris, l’exemple de Bordeaux, 1871 : Jacques Girault, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Paris13

14H20-14H40 : La lutte des gemmeurs en 1906 dans les Landes : Cyrille Fournet, président de l’association « Gemme la forêt d’Aquitaine »

14H40-15H10 : Débat 3 et pause

15H10-15H30 : Les événements de 1911 à Bayonne, expressions et enjeux d’une intense agitation sociale dans les milieux ouvriers dockers : Emmanuel Plat, docteur en Histoire, chercheur associé à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, laboratoire ITEM

15H30-15H50 : Le sabotage en Aquitaine avant 1914 : Dominique Pinsolle, maître de conférences en histoire contemporaine, université Bordeaux-Montaigne

15H50-16H30 : Les carnavals comme mode de contestation populaire :

Mythologie des carnavals, des Croquants aux Gilets Jaunes : Dominique Pauvert, Professeur agrégé d’histoire, docteur en histoire de l’art. Chercheur associé au laboratoire MICA de Bordeaux Montaigne.  Ethno-mythologue

Alliance des classes en carnaval et en révoltes populaires : Christine Escarmant Chercheuse en sciences humaines (ethno-mythologie et littérature)

16H30-17H30 : débat 4 : Michel Figeac, professeur d’histoire moderne à l’Université Bordeaux-Montaigne, président de la Fédération historique du Sud-Ouest, synthèse et conclusion de la 1ère journée

En liaison avec le colloque et son thème, une séance de cinéma est prévue le vendredi 11 juin à l’Utopia à 20h pour un hommage à Bertrand Tavernier, avec projection du film l’horloger de Saint Paul, Bertrand  Gilardeau, enseignant et syndicaliste, animateur

SAMEDI 12 JUIN 2021 – 10H30/17H

 Matinée : Président des séances : Jean-Pierre Lefèvre

10H30-10H45 : Accueil et présentation : Danièle Tartakowsky, professeur émérite d’histoire contemporaine, université Paris 8

10H45-11H05 : La grève des battages de l’été 1943, en Nord-Dordogne : Jean-Michel Lahieyte, instituteur retraité, coprésident de l’Amicale du premier régiment FTPF Dordogne-Nord

11H05-11H25 : Le mouvement de mai 68 à Bordeaux : Bernard Couturier, politologue et militant, docteur en sciences de l’éducation

11H25-11H55 : débat 5 et pause

11H55-12H15 : La lutte des ouvriers agricoles du domaine impérial de Solférino (Landes) en 1970 : une victoire tombée dans l’oubli : Céline Piot, maîtresse de conférences en histoire et didactique de l’histoire Université de Bordeaux (INSPÉ) Lab-E3D

12H15-12H35 : Les luttes de novembre et décembre 1995 en Aquitaine: Jean Lavie, Institut d’Histoire Sociale-CGT 33 (IHS-CGT 33).

12h35-13H30 : débat et pause

Après Midi : Président des séances : Claude Pennetier, chercheur CNRS, directeur du Maitron, dictionnaire biographique mouvement ouvrier, mouvement social

13H30-13H50 : Le mouvement dans les universités de 2007-2009: Christophe Pébarthe, maître de conférences en histoire ancienne, université Bordeaux-Montaigne

13H50-14H10 : Les gilets jaunes à Bordeaux : Jean-Marie Devésa, écrivain, « scène de laguerre sociale »

 14H10-14H30 : Les Gilets jaunes en Aquitaine. Aux sources de la révolte, Nicolas Patin, maître de conférences en histoire contemporaine, université Bordeaux-Montaigne.

14H30-15h : débat 7 et pause

15H-15H30 : Synthèse Danièle Tartakowsky

15h30- 16h45 : Table ronde : « Des Pitauds aux Gilets jaunes : la révolte populaire à travers les siècles » avec Barbara Stiegler, philosophe, professeure à l’université Bordeaux-Montaigne, Anne Marie Cocula-Vaillières, Danièle Tartakowsky, Jean-Marie DevésaFrançois Richard, enseignant, syndicaliste, facilitateur

A l’initiative de l’association PourQuoiPas 33 – des éditions d’Albret – de l’Institut Aquitain d’Études sociales – d’Espaces Marx aquitaine 33 – de la FSU 33..

Avec le soutien du Musée d’Aquitaine – de l’Institut d’Histoire Social CGT région Aquitaine – du Journal de l’Ormée – du journal Politis – du cinéma Utopia – de la Fcpe 33 – de la clé des Ondes – du Guide du Bordeaux colonial :

Contacts pour le colloque :

  • Jean-Pierre Lefevre : 06.62.23.26.70
  • Alexandre Fernandez : 06.30.85.74.23
  • Pierre Robin : 06.74.60.01.32

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *