Rwanda : Dafroza et Alain Gauthier, le combat d’une vie (France Culture)

Provenant du podcast Cultures Monde

Au nom des victimes du génocide des Tutsi, qui a fait plus d’un million de morts en 1994, les époux Gauthier traquent depuis près de trente ans les responsables du génocide sur le territoire français. Récit d’une vie consacrée à la quête de justice.

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/cultures-monde/dafroza-et-alain-gauthier-le-combat-d-une-vie-4120920?at_medium=newsletter&at_campaign=culture_quoti_edito&at_chaine=france_culture&at_date=2023-11-13&at_position=3

Avec

  • Dafroza Gauthier Collectif des parties civiles pour le Rwanda
  • Alain Gauthier Président du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda
  • Hélène Dumas Historienne, chargée de recherches au CNRS au Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron
Alain et Dafroza Gauthier à leur domicile en 2021 ©AFP – FRANCOIS NASCIMBENI

Nous revenons sur le parcours de Dafroza et Alain Gauthier, à l’occasion de la sortie d’une bande-dessinée consacrée à leur combat : Rwanda, à la poursuite des génocidaires, de Thomas Zribi et Damien Roudeau, publiée aux éditions Steinkis.

Le Rwanda est le théâtre du dernier génocide du XXe siècle, le crime des crimes, qui a coûté la vie à 1,2 million de personnes. Les époux Gauthier, souvent qualifiés de “Klarsfeld du Rwanda”, ont fondé en 2001 le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR). Depuis près de trente ans, ce couple d’exception traque les criminels de guerre rwandais cachés en Europe, en particulier en France : on estime qu’entre 200 et 400 génocidaires vivraient dans l’Hexagone aujourd’hui. Six personnes ont déjà été jugées et condamnées, et le procès d’une septième doit s’ouvrir ce 13 novembre 2023.

Comment s’organise concrètement la traque de ces criminels de guerre ? Dans quelle mesure ont-ils été soutenus par la justice française ? Quels obstacles ont-ils rencontrés ?

À écouter : La France, terre d’accueil des génocidaires rwandais ?

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-reportage-de-la-redaction/la-france-terre-d-accueil-des-genocidaires-rwandais-1102441

Le Reportage de la rédaction

4 min

Les procès Gacaca, un processus de justice inédit

Établis de 2002 à 2012, les tribunaux Gacaca ont permis la mise en œuvre de plus d’1,9 million de procès pour un million de personnes concernées par le génocide des Tutsi. Ces juridictions sont inspirées de la justice traditionnelle rwandaise : des assemblées dans lesquelles les sages du village réglaient les contentieux sur du bétail ou des limitations foncières. Ces modèles ont ainsi été réinventés pour faire face à un système judiciaire ravagé par la guerre et à des prisons débordées de détenus.

En cherchant à dépasser un choix impossible entre vengeance et amnistie, les tribunaux Gacaca ont été au cœur du projet de reconstruction nationale, non sans poser des problèmes : la politique de réparation et de réconciliation a ainsi pu parfois se mêler à un sentiment d’impunité, tandis que les victimes se voyaient confrontées au récit de leurs bourreaux.

À écouter : Le temps des réparations (4/4) – Des tribunaux gacaca aux conseils de village : une justice parallèle

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/culturesmonde/le-temps-des-reparations-4-4-des-tribunaux-gacaca-aux-conseils-de-village-une-justice-parallele-5254066

CulturesMonde

50 min

Pour aller plus loin :

  • Hélène Dumas, Le Génocide au village. Le massacre des Tutsi au Rwanda, Seuil, 2014.

Références sonores :

Musique : Gaël Faye – ‘Kwibuka’ (2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.