Docteure en audiovisuel, Célia Sauvage évoque l’imagerie postcoloniale dans le rap et revient sur les modes d’expression adoptés par les rappeurs pour traiter du passé colonial et esclavagiste. Dans leurs clips, les approches divergent, allant d’une dénonciation pure et dure à une mise en scène des stéréotypes raciaux pour mieux les déjouer. Tous s’orientent cependant dans une même direction : adopter un regard critique sur le passé. En France, le rap, fortement inspiré par les États-Unis, reproduit à la fois ses codes esthétiques tout en proposant des postures alternatives.

https://sourdoreille.net/comment-le-rap-traite-t-il-les-stigmates-du-colonialisme/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *