L’ancien avocat et président de la Ligue des Droits de l’Homme Michel Tubiana est mort à l’âge de 69 ans ce samedi. Il s’est distingué au Pays basque en participant au “désarmement” de l’organisation séparatiste ETA.

Michel Tubiana et Michel Berhocoirigoin lors d'un rassemblement de soutien aux "Artisans de la Paix" à Bayonne, en avril 2017 suite à l'annonce du désarmement par le groupe séparatiste basque ETA
Michel Tubiana et Michel Berhocoirigoin lors d’un rassemblement de soutien aux “Artisans de la Paix” à Bayonne, en avril 2017 suite à l’annonce du désarmement par le groupe séparatiste basque ETA © AFP – ANDER GILLENEA

Annoncé par la Ligue des droits de l’homme (LDH) dont il était le président d’honneur, Michel Tubiana, mort ce samedi 2 septembre, laisse un grand vide au Pays basque. De nombreuses personnalités basques rendent hommage à l’homme et à son travail. https://4b1f2dbf2715d4605fd140b00572b78d.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

“Une expérience extrêmement importante pour nous” – Jean-René Etchegaray

Quand son directeur de cabinet lui annonce la nouvelle à la sortie du conseil d’agglomération du Pays basque, Jean-René Etchegaray tombe le masque du président, assommé par ce qu’il vient d’apprendre. “Il était malade, il n’a pas pu assister à la réunion. Je l’ai eu il y a huit jours, il devait venir à la dernière corrida de septembre…”, lâche l’édile de Bayonne, sans vraiment parler directement aux journalistes devant lui.

“Michel Tubiana a joué un rôle très important au Pays basque dans le processus de paix, reprend plus officiellement Jean-René Etchegaray. Il avait une expérience extrêmement importante pour nous. Il nous a dispensé beaucoup de conseils dans le cadre de Bake Bidea et il a participé à tous nos rassemblements et aux nombreuses réunions que nous avons tenues au ministère de la Justice. Il était toujours à nos côtés, nous apportant évidemment un secours et une expertise dont on avait bien besoin dans des dossiers très complexes. Donc, c’est une grande peine et c’est aussi un ami que l’on voit partir.” https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-2&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1444276450048237569&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.francebleu.fr%2Finfos%2Fpolitique%2Fmort-de-michel-tubiana-le-pays-basque-rend-hommage-a-cet-artisan-de-la-paix-1633184735&sessionId=48454d8a96eea0a01005ac5fab6345abe83b667f&theme=light&widgetsVersion=fcb1942%3A1632982954711&width=550px

“Des liens depuis longtemps avec le Pays basque.” – Txetx Etcheverry

Après la disparition en mai de Michel Berhocoirigoin, Txetx Etcheverry est désormais seul, dans ce trio “d’artisans de la paix”, des volontaires issus de la société civile qui ont directement contacté l’ETA pour résoudre le conflit basque et œuvrer pour la paix. “Il y a quelques jours encore, Michel Tubiana travaillait avec nous pour essayer de faire pression, notamment pour demander la libération de Jon Parot et Jakes Esnal, incarcérés depuis plus de 31 ans maintenant et qui auraient dû être libérés depuis longtemps déjà.

Txetx Etcheverry se souvient d’un homme qu’il estimait, qui s’est fait connaitre en Pays basque bien avant la résolution du conflit avec l’ETA. C’était “à l’époque des procès contre la Chambre d’agriculture alternative, à l’époque du gouvernement Sarkozy, quand ce gouvernement voulait l’interdire”. 52 procédures contre Laborantza Ganbara et une poursuite au pénal avaient été intentés à l’encontre de son président Michel Berhocoirigoin. “À l’époque, on avait fait un livre noir du harcèlement contre Laborantza Ganbara, avec toutes les procédures”, se rappelle Txetx Etcheverry. On était monté à Paris, et Michel Tubiana était rentré dans ce combat. Une première collaboration fructueuse.”

Les deux hommes se sont aussi retrouvés hors du Pays basque, lors de forums mondiaux ou lors de la COP21 à Paris. “C’était précieux de travailler avec lui. Il n’était pas diplomate. Il allait droit au but et il était cash. Il avait une puissance de travail assez phénoménale.”

“Il était à l’écoute sur toutes les questions” – Anaiz Funosas.

“J’ai connu Michel Tubiana à l’époque où la justice française avait décidé d’appliquer un mandat d’arrêt européen contre la militante politique Aurore Martin, se remémore Anaiz Funosas. Nos chemins se sont croisés à l’époque et à partir de ce moment-là et jusqu’à aujourd’hui, on ne s’est jamais quitté. Michel a accompagné de ses réflexions et de son engagement, toutes les grandes étapes pré et post Aiete.”

La présidente du mouvement Bake Bidea souhaite souligner l’engagement de toute une vie. Michel Tubiana, “c’était un homme qui avait su comprendre les enjeux de ce territoire et les accompagner, jusqu’à savoir prendre de grands risques pour faire avancer les choses, et c’était un homme qui n’avait pas peur de tout bousculer.” https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-3&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1444272041776099331&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.francebleu.fr%2Finfos%2Fpolitique%2Fmort-de-michel-tubiana-le-pays-basque-rend-hommage-a-cet-artisan-de-la-paix-1633184735&sessionId=48454d8a96eea0a01005ac5fab6345abe83b667f&theme=light&widgetsVersion=fcb1942%3A1632982954711&width=550px

Michel Tubiana en quelques dates

1974 : avocat de Klaus Croissant, l’avocat de la bande à Baader

1981 : entre à la Ligue des droits de l’homme dont il deviendra secrétaire général, puis président, puis président d’honneur

1998 : l’avocat se constitue partie civile au procès de Maurice Papon

2009 : Michel Tubiana défend la chambre d’agriculture du Pays basque

2010 : défend publiquement la militante indépendantiste Aurore Martin

2013 : avocat de deux amis de Clément Méric, militant antifasciste de 18 ans tué dans une rixe

8 avril 2017 : désarmement de l’ETA

Simon CardonaFrance Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *